NOS CONSEILS

ORGANISER SON MARIAGE EN FAUTEUIL ROULANT

conseils-organiser-organisation-mariage-robe de mariée-handicap-voyage de noce-handivoyage-france-fauteuil roulant-accessibilité

Taper "robe de mariée pour femme en fauteuil roulant" dans un moteur de recherches, une idée saugrenue? Pas du tout!

Avant de partir en voyage à l'occasion de sa lune de miel, l'organisation d'un mariage accessible nécessite beaucoup de préparatifs : robe et costume sur mesure, organiser un enterrement de vie de garçon et de jeune fille, les détails techniques du jour J... 

SOMMAIRE

  

 

Bonjour Cynthia et Grégory ! C’est avec une immense joie que nous avons célébré votre union à vos côtés ce samedi 26 septembre 2015 ! Un mariage entre deux personnes toutes les deux en fauteuil roulant, ce n’est pas commun : à nos yeux, la symbolique était encore plus forte que pour un mariage classique ! Toutefois, nous avons bien conscience qu’un tel événement n’a probablement pas été facile à préparer. Depuis combien de temps pensiez-vous à ce mariage ?

 

Après dix ans de couple, nous avions déjà évoqué plusieurs fois le sujet. Mais, nous ne nous sommes décidés qu'en mars de cette année. Certaines personnes nous ont dit que le délai était trop court mais nous aimons bien les défis.

conseils-organiser-organisation-mariage-robe de mariée-handicap-voyage de noce-handivoyage-france-fauteuil roulant-accessibilité

LES PRÉPARATIFS

Les préparatifs sont nombreux : mairie, fleuriste, bijoutier, coiffeur, photographe, salle des fêtes, traiteur…. Comment avez-vous procédé ? Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?

 

Nous avons un couple d'amis qui se sont mariés un mois avant nous. Nous leur avons demandé quelques conseils sur l'ordre des préparatifs.

Après avoir fixé une date avec la mairie et avoir réservé une salle municipale, nous avons cherché un traiteur. Le reste s'est enchaîné assez rapidement.

Les préparatifs de notre mariage ont ressemblé à ceux de n'importe quel couple.

Le plus difficile, par contre, a été de trouver la robe ainsi que la voiture de Cynthia.

Pour la photographe, nous avons choisi une personne de notre connaissance. En effet, nous l'avons connue dans son ancienne vie professionnelle puisqu'elle était l'auxiliaire de vie de Cynthia. Aujourd'hui, elle s'est reconvertie par passion et est devenue photographe. Sarah Belmas aime travailler sur des séances photos peu traditionnelles où le corps n'est pas forcément le corps parfait des magazines : nous n'avons pas hésité. Nous ne regrettons pas car elle a su saisir l'atmosphère de notre mariage en restant discrète et sans être gênée par nos différences.

Pour le côté décoration et musique, nous avons eu la chance d'être très aidés par nos familles.  En effet, c'est Vincent, le frère de Cynthia, qui a choisi de gérer entièrement le rôle de DJ et de chercher des décorations sur le thème que nous avons choisi. Cela a été très rassurant car nous savions que le jour J, il nous serait impossible de nous rendre sur place avant le mariage, Cynthia devant se préparer chez nous pour plus de confort : Vincent pourrait diriger les opérations et nos familles géreraient le reste.

 

Est-ce facile de trouver une mairie accessible, qui plus est avec une salle des fêtes accessible non loin ?

 

Pour la mairie et la salle, tout a été assez facile. La maman de Cynthia vit à Irigny et le cadre nous plaisait bien (à côté de Lyon mais déjà un peu de campagne).

Il se trouve que la mairie et les salles des fêtes étaient accessibles, nous confortant immédiatement dans notre choix.

 

Quelles recommandations et idées d’améliorations donneriez-vous aux professionnels pour faciliter les préparatifs ?

 

Dans un monde idéal, il faudrait que tous les professionnels prévoient des services pour les personnes handicapées (création de robe, jolies voitures adaptées....).

 

Pensez-vous qu’il serait opportun que des sociétés organisatrices de mariage se spécialisent (ou se créent) pour les mariages de personnes en situation de handicap  ? Nous ne savons pas si cela existe déjà. Si tel était le cas, auriez-vous eu recours à ce genre de services ?

 

Nous ne sommes pas du tout d'accord avec le principe d'entreprises spécialisées dans le handicap. En effet, nous pensons que notre société doit évoluer à ce sujet. Si nous voulons que les personnes handicapées soient considérées comme les autres alors pourquoi leur créer des services à part ? Au contraire, il faudrait que chaque magasin, chaque prestataire de service prévoit de s'adapter à tout type de personnes.

Ainsi, une entreprise de location de voitures devrait proposer des voitures pour valides et des voitures pour personnes handicapées, une boutique de vêtements devrait proposer des modèles faciles à mettre en fauteuil...... Et soyons utopistes, les entreprises devraient le faire avec les mêmes tarifs pour tout le monde.

UNE ROBE DE MARIÉE SUR MESURE

Cynthia, tu étais resplendissante dans ta robe de mariée ! Nous avons remarqué que le bas de la robe épousait même les contours de ton fauteuil électrique ! Comment as-tu fait pour trouver une robe sur mesure ?

 

Trouver ma robe a été le vrai challenge de ce mariage. Au début de l'aventure, je me disais que je n'aurais jamais de vraie robe longue de mariée car cela m'était impossible. En fait, mes membres inférieurs sont très douloureux et je ne peux pas passer des vêtements sous mes jambes.

Quand j'ai commencé à chercher sur Internet des boutiques lyonnaises, je me suis dit que cela allait être une vraie galère d'expliquer mes besoins à un vendeur et je l'imaginais en train de me dire « Mais, vous ne pouvez pas du tout vous lever ? ».

Pour éviter cela, j'ai donc tapé par curiosité « robe de mariée fauteuil roulant » sur un moteur de recherche. J'ai alors vu une vidéo qui parlait d'un jeune créateur, Romain Brifault, qui a terminé son premier défilé de mode par une mariée en fauteuil roulant. Intriguée, je lui ai donc envoyé un mail sans avoir plus d'informations. J'ai été très rapidement recontactée et on m'a tout de suite demandé quelle était la robe de mes rêves. Lorsque j'ai commencé à répondre en évoquant mes besoins, on m'a bien fait comprendre que ce n'était pas mes besoins qui devaient guider la conception de cette robe mais d'abord mes envies de femme. Entre temps, j'avais appris que Romain vivait à Rouen mais cela ne lui a posé aucun problème. Il avait vraiment la volonté de travailler pour moi, j'étais sa première cliente en fauteuil électrique.

Finalement, je n'ai eu à faire qu'un seul essayage sur Paris et Romain a su créer la robe parfaite. Jamais un vêtement n'a été si facile à enfiler pour moi. Eh oui ! Ma robe de mariée est plus facile à mettre que mes tenues quotidiennes, c'est un comble !

Romain Brifault est un jeune créateur qui souhaite adapter ses tenues à chaque femme et qui ne voit pas la différence entre une femme valide et une femme en fauteuil. Avec lui, on se sent une femme tout simplement. J'aimerais aider à le faire connaître.

L'ENTERREMENT DE VIE DE GARÇON / DE JEUNE FILLE

Comment se sont déroulés vos enterrement de vie de garçon / de jeune fille ?! Qui s’est chargé de l’organisation ? Est-ce difficile de trouver des activités originales et accessibles ? Avez-vous des anecdotes amusantes à nous partager ?!

 

Cynthia :

Pour moi, ce sont mes témoins qui ont tout organisé. Comme mes témoins sont ma sœur et ma meilleure amie, elles étaient très au fait de mes besoins. Nous n'avons pas fait d'activités hors du commun car peu de choses de ce genre me sont accessibles.

Par contre, elles me connaissent très bien et elles savent que je vis bien mon handicap. Pour m'indiquer la route que je devais suivre, elles m'avaient fait une pancarte « Handi, c'est par ici ». C'était un clin d'oeil amusant.

Pour moi, ce fut un week-end réussi mais aussi très confortable : elles avaient anticipé mes besoins en prévoyant par exemple des retours chez moi, pour que je puisse passer aux WC sans souci. Cette attention m'a énormément touchée même si cela peut sembler un détail car quand je suis avec des amis moins proches, je passe mon temps à me retenir ou à m'empêcher de boire pour ne pas casser l'ambiance à cause d'un problème de WC. Ce week-end là, je me suis donc sentie plus zen car je n'avais pas ce souci à gérer dans mon organisation.

 

Grégory :

Pour moi aussi, ce sont mes témoins qui ont tout organisé. La première journée, nous sommes allés faire du karting vers l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry. J'ai d'ailleurs remarqué qu'ils proposaient un kart avec commandes au volant, pour les personnes en situation de handicap. Le 2ème jour, nous sommes allés à DisneyLand Paris. Comme un de mes témoins est en fauteuil électrique, j'ai noté toutes les attractions qu'il était possible de faire si nous y retournons avec Cynthia.

LE JOUR J

Cynthia, question indiscrète mais pratique si tu veux bien répondre, car nous pensons que c’est un détail important à préciser : est-ce que ça a été compliqué d’aller aux WC pendant la journée avec ta robe ? Avais-tu prévu une auxiliaire de vie parmi les invités au cas où ?

 

Effectivement, c'était un détail primordial !

Tout d'abord, j'étais très rassurée par le côté pratique de ma robe que je pouvais enlever en deux minutes pour aller aux toilettes.

Sur place, mon beau-père a dû utiliser son camion professionnel pour déposer mon lève-personne à la salle des fêtes. Puis, ce sont mes témoins qui m'ont aidée dans la soirée.

Nous avons ensuite dormi chez ma maman et c'est Gregory qui s'est occupé de moi.

 

 

Grégory, tu te déplaces en fauteuil manuel et tu peux te transférer tout seul, alors que Cynthia se déplace exclusivement en fauteuil électrique. Comment avez-vous fait pour trouver un véhicule adapté pour transporter Cynthia pendant la cérémonie ?

 

Cynthia a loué un véhicule à une société lyonnaise Handynamics. Cela a été assez facile mais nous avons regretté qu'aucun modèle de « belles » voitures n'existent pour les fauteuils.

Au moment de la cérémonie civile à la mairie, l’adjoint au Maire a lu de manière un peu machinale son feuillet et a alors dit : « A présent, je vais demander seulement aux mariés de se lever… » avant de réaliser que vous étiez en fauteuil et que vous ne pouviez pas vous lever. Il s’est excusé, mettant cela sur le coup de l’émotion. Beaucoup de personnes ont applaudi à la « gaffe » mais tout le monde n’a pas souri pour autant. Gaffe ou pas gaffe ?! Qu’en avez-vous pensé ?

 

Nous aimons rire de tout et cette gaffe nous a plutôt fait rire et ça a permis à Cynthia d'arrêter de pleurer !

 

 

Quels conseils donneriez-vous aux autres couples en situation de handicap qui voudraient se marier ?

 

Tout d'abord, de se faire plaisir. Nous sommes très heureux d'avoir fait ce mariage à notre image. Tout nous a pris du temps car nous avons personnalisé jusqu'aux faire-parts. Mais, cela nous a permis de vivre la journée de nos rêves.

Ensuite, d'être bien conscients qu'un mariage demande du temps et de l'énergie. Le mois de septembre a été bien prenant et entre les préparatifs et la rentrée des classes, Cynthia a été bien fatiguée mais quel bonheur !

Enfin, d'être le plus entouré possible. En effet, si tout nous a semblé relativement fluide, nous sommes bien conscients de notre chance d'avoir été aidés. En répondant à cette interview, nous en prenons encore plus conscience. Par exemple, nous n'avons pas eu à réfléchir à comment transporter la sono ou bien les lumières ou encore comment se débrouiller pour agencer les tables. Malheureusement, nous nous demandons comment un couple isolé de personnes handicapées aurait pu faire. Cela aurait sans doute été possible en payant des prestations de transport ou de décoration à des professionnels...  mais ces derniers n'auraient certainement pas hésité à nous appliquer des plus-values aux tarifs "classiques" du fait de notre handicap !

 

 

Le mot de la fin ?!

 

Nous sommes très heureux d'avoir vécu cette magnifique journée et nous remercions Handilol de l'avoir partagée avec nous.

Nous espérons que ceux qui nous liront auront envie de tenter l'expérience et restons disponibles pour les aider.

Merci beaucoup Cynthia et Grégory pour vos réponses, et merci encore pour ce fabuleux moment à vos côtés : nous vous souhaitons beaucoup de bonheur !

 

2- LIENS UTILES

Suite à son mariage, notre amie Oriane, du blog Paris est une fête en fauteuil,  a rédigé une série d'articles qui devraient vous inspirer ! Au programme :

 

 

 

3- IDÉES D'ACCESSOIRES

 

Afin de compléter cet article, nous avons sélectionné une série d'accessoires en lien avec le mariage et la thématique du voyageNous n'avons pas testé personnellement les produits mentionnés ci-après, c'est pourquoi nous les avons choisis en nous basant sur les commentaires clients du site Amazon pour le rapport qualité/prix et sur les délais et frais de livraison. N'hésitez pas à nous dire si vous trouvez d'autres accessoires sympa dans le même style !

Note : si vous ne voyez pas les images ci-dessous, c'est que vous utilisez un bloqueur de publicités. Merci de le désactiver pour notre site :)

 
  • Qui dit mariage, dit voyage de noces : et si les invités vous déposaient leurs étrennes dans une urne en carton sur le thème du voyage?

  • A votre retour, sélectionnez et imprimez vos plus belles photos pour les ranger dans ce mini album photos de 30 pages. Le choix va être difficile !

  • Enfin, n'oubliez pas d'indiquer sur votre carte à gratter Scratch le monde (version française) la destination où vous vous êtes envolé.e.s, et rêvez déjà de votre prochain voyage en parcourant la carte du regard ! (Nous insistons sur la version française car la carte est généralement vendue en anglais)